Feb 232011
 

Parmi ces 46 personnes, qui participaient à une conférence suivie d’une discussion sur le soulèvement de masse en Tunisie et en Egypte, se trouve un ancien avocat.  La police a confirmé ces arrestations.
La conférence avait été organisée, samedi, par la branche zimbabwéenne de l’Organisation Internationale socialiste (ISO), des vidéos y ont été présentées et le débat devait porter sur «Quelles leçons peuvent être tirées  de ces événements par la classe ouvrière au Zimbabwe et en Afrique »
La porte-parole de la police James Sabau a déclaré à la radio d’État que les autorités agirait pour empêcher tout  comploteurs qui voudrait se livrer à une «déstabilisation» du gouvernement.
Un groupe d’avocats indépendants pour la défense  les droits de l’homme a déclaré que les détenus de la prison d’Harare, défendrait devant le tribunal leur droit de participer à une réunion académique sur l’Afrique du nord et nieraient toute culpabilité.Le groupe des avocats a précisé que l’ancien député d’opposition Munyaradi Gwisai, un dirigeant de l’ISO, et plusieurs  militants syndicaux ainsi, que des étudiants font partie des 46 personnes arrêtées.
Selon la police, l’appel des participants à la solidarité avec les travailleurs égyptiens et tunisiens était une incitation aux Zimbabwéens  à organiser des manifestations contre les 30 ans de pouvoir du président Robert Mugabe.

Angus Shaw  HARARE, Zimbabwe –   Mail & Guardian  23/02/2011
Source : http://mg.co.za/article/2011-02-23-zimbabwe-police-arrest-46-at-egypt-lecture-session/

Share

Laisser un commentaire