Mar 042011
 

Mines - Image Gallo-Thinkstock

La Chambre des mines a déclaré dans un communiqué mettre en place des structures de travail tripartites –Etat, Syndicats, patronat – pour lancer des réformes qui pallieraient  les insuffisances législatives sur la protection des mineurs atteints de maladies professionnelles et dans le but de répondre au  récent jugement de la Cour constitutionnelle en faveur d’un mineur atteint de maladie pulmonaire.

Le but de ces réformes est  » d’éliminer les anomalies dans l’application de la législation, sans toutefois menacer la viabilité de l’industrie et des emplois. »
La Chambre des mines a refusé de commenter le jugement de la Cour constitutionnelle qui a soutenu la décision d’un ancien mineur, Thembekile Mankayi,  de faire appel au jugement de la Cour suprême.
Mankayi est décédé d’une maladie pulmonaire, vendredi dernier.

La chambre d’appel de la Cour suprême de Johannesburg avait débouté ce mineur, en juin 2008, dans sa demande de dédommagements financiers. « Comme cette question concerne directement AngloGold Ashanti, la Chambre des mines a refusé de la commenter.  »

SAPA (Agence de presse sud africaine) du 4/03/2011
Source : http://www.businesslive.co.za/incoming/2011/03/04/court-expands-mineworkers-health-rights

 

Share

Laisser un commentaire