Mar 042011
 

L’ Organisation des Nations Unies enquête sur un transfert d’armes entre le Zimbabwe et les forces du président sortant de Cote d’Ivoire, Laurent Gbagbo, en violation des sanctions édictées par l’ONU, selon un rapport dont Reuters a eu connaissance.

Le rapport est sorti après une semaine d’affrontements armés entre les forces fidèles à Laurent Gbagbo et celles de son rival Alassane Ouattara, reconnu internationalement comme le vainqueur du scrutin du 28 novembre. Ces affrontements risquent de replonger le pays producteur de  cacao dans une guerre civile de grande ampleur.

Dans l’entourage des ambassadeurs au Conseil de sécurité des Nations unies on estime que ce présumé transfert d’armes à Gbagbo est une affaire sérieuse. Ils redoutent qu’elles soient  utilisées contre des Casques bleus de l’ONU – l’ONUCI, qui reconnaissent la validité de l’élection de Ouattara à la présidence ivoirienne  – ou contre des civils ivoiriens qui soutiennent Ouattara.

REUTERS, publié par le  Business Day du 04/03/2011

Source : http://www.businessday.co.za/articles/Content.aspx?id=136277

Share

Laisser un commentaire