Aug 112011
 

Un panneau routier d'Afrique du Sud accueille les conducteurs à Mashishing, anciennement connu sous le nom Lydenburg

Sur la route, une pancarte accueille chaleureusement les visiteurs par un « Welcome to Mashishing », une ville que tout le monde connaît sous le nom de Lydenburg.

Une situation que se répète dans toute l’Afrique du sud où les anciens noms sont remplacés par de nouveaux aux consonances africaines.

« Officiellement, le nom de Lydenburg est désormais Mashishing » affirme le prote parole de la municipalité. Mais a part cette pancarte placée sur la route, rien n’indique que le nom de la ville a changé depuis cinq ans. Le commissariat de police, la poste, les écoles, le musée, les magasins tous affichent le nom de Lydenburg.

Le Voortrekker (monument à la gloire de la conquête afrikaner) indique que la ville a été fondée par les premiers colons hollandais en 1850 alors qu’ils fuyaient le pouvoir britannique. Ils l’avaient appelé Lydenburg ou la ville des souffrances, parce que ses habitants avaient été décimés par la malaria.

Mashishing veut dire en langue sutu du nord « haute et vertes herbes ».

Les Blancs, en minorité dans la ville, sont très inquiets du changement de nom. « Cette ville s’appelle Lydenburg et je ne sais rien de ce que veut dire Mashishing » affirme l’employée d’un café sous couvert d’anonymat.

Lire la suite de l’article : http://mg.co.za/article/2011-08-09-old-south-africa-collides-with-new-in-city-names

Jean Liou à Mashishing, South Africa, pour Sapa et AFP du 11/08/2011
Share

Laisser un commentaire