Jan 192012
 

A lire dans le Mail & Guardian du 19/01/2012 le récit de l’expulsion de nombreux résidents illégaux sous l’œil attentif des habitants de ce quartier du centre populaire de Johannesbourg.

Les photos montrent les fameuses « fourmis rouges », bataillons municipaux appelés ainsi en raison de la couleur de leur combinaison et réputés pour leurs détermination et parfois la violence qui caractérise leur action.

Et cela en dépit de la décision de la cour constitutionnelle prise en décembre dernier, qui avait interdit aux municipalités de procéder à ces expulsions si elles ne proposaient pas un relogements temporaire d’urgence.

Cette expulsion concerne une centaine de personnes qui ont été mise sur le trottoir entourées de leurs affaires personnelles. Certains d’entre eux sont aveugles.

L’hebdomadaire précise, cependant, que cette expulsion est intervenue après six ans de négociations entre la ville, les résidents et les propriétaires des lieux : Platinium Mile et New Doornfontein Chambers.

Les résidents sont soutenus par la branche sud africaine de « Médecins sans frontières » et African Centre for Migration and Society qui sont cités dans ce reportage, dont les auteurs précisent que la ville de Johannesbourg n’a pas répondu à leurs questions.

Source : http://mg.co.za/article/2012-01-18-joburg-sends-in-red-ants-defiance-of-concourt

Share

Laisser un commentaire